Recyclage informatique : le comportement français

Le recyclage informatique est quelque chose dont on parle beaucoup sans voir de réels chiffres pour se faire une idée.

Comment nous inscrivons-nous dans une démarche de recyclage de matériel informatique ? Préférons-nous acheter un PC neuf ou réparer l’ancien ? Qu’occupe la problématique du recyclage parmi les inquiétudes actuelles des Français  ?

Achat et recyclage ou bien réparation ?

Nous avons tous eu, un moment ou un autre, envie de changer d’ordinateur personnel : besoin d’un nouvel OS avec des fonctionnalités récentes, envie d’un écran plus grand, ce ne sont pas les raisons qui manquent, pourtant, l’une d’entre elles revient très souvent : la lenteur du matériel.

Devis gratuit

Près de 43% des français souhaitent changer d’ordinateur individuel pour cette raison mais en même temps, 65% aimeraient pouvoir juste mettre à niveau leur matériel actuel en rajoutant de la mémoire sur l’appareil.

66 % des personnes interrogées n’ont jamais réalisé cette opération, très certainement par manque d’information.

Si c’est finalement l’acte d’achat en remplacement du matériel défaillant qui est retenu, 35% des personnes sont décidées à faire intégrer une filière recyclage à leur ancien ordinateur pour limiter l’impact nocif sur l’environnement.

recyclage informatique
Préférez-vous recycler votre vieil ordinateur ou le faire réparer ?

Les Français, le recyclage et l’environnement

65% des Français sont près à réparer mettre à niveau leur ancien matériel plutôt qu’en acheter un autre avec un impact limité sur l’environnement. Cette sensibilité importante aux problèmes environnementaux est également bien présente dans les préoccupations quotidiennes des Français. Si la crise économique occupe une bonne part de ses inquiétudes (pour 82% des personnes sondées), la protection de l’environnement se place immédiatement en seconde position pour 41% des personnes interrogées.

L’intérêt pour la réparation du matériel informatique plutôt que l’achat du neuf est motivé par les économies financières qui peuvent être dégagées. 85% des Français se disent prêts à prendre une autre alternative que celle de l’achat si une solution pour améliorer les performances de leur ordinateur leur ait proposé en remplacement, sachant que 59% repoussent l’acte d’achat en raison de difficultés financières.