L’usurpation d’identité : un phénomène en augmentation

Confia met en place des solutions de destruction sécurisées pour empêcher que des données sensibles ne soient à la portée de n’importe qui, et qui pourrait avoir de ces renseignements, une utilisation frauduleuse.

L’usurpation d’identité n’est pas quelque chose qui n’arrive qu’aux autres. Sans vouloir créer d’inutiles craintes, voici une série de billets qui vous en dit plus sur ce vol de renseignements confidentiels bien évidemment puni par la loi.

Qu’est-ce que l’usurpation d’identité ?

Pour une grande partie des personnes, le vol d’identité est un phénomène mal connu. L’utilisation massive d’Internet a augmenté les plaintes contre l’usurpation d’identité. Une personne malintentionnée qui entre par exemple en possession de vos coordonnées bancaires vous concernant peut très bien retirer de l’argent sur votre compte, ou même souscrire un emprunt.

Devis gratuit

Des cas d’escroqueries pour des lignes téléphoniques mobiles ouvertes avec des coordonnées bancaires volées ne sont pas rares aujourd’hui.

Le marché des faux papiers

Les documents qui vous identifient, comme votre permis de conduire, votre carte Vitale, votre carte d’identité, passeport ou carte grise sont autant d’intérêt pour les voleurs qui vont utiliser ces documents à des fins frauduleuses.

Usurpation d'identité
Confia permet de lutter contre l’usurpation d’identité

Internet est un vivier pour ces personnes qui vont collecter des informations que vous et nous divulguons parfois un peu trop facilement sur la Toile, notamment par le biais des réseaux sociaux.

Les données confidentielles divulguées

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on divulgue des informations confidentielles pour un achat, une inscription, pour la location d’un logement ou un nouvel abonnement à un forfait mobile. C’est 75% de la population qui fournit chaque année des données confidentielles, qui, utilisées mal intentionnellement, peuvent créer de sérieux ennuis.

Les données nécessaires à la mise en place d’une escroquerie commencent par votre nom et prénoms, puis votre date de naissance, votre adresse et votre numéro de téléphone. S’ensuivent après des informations plus spécifiques comme votre numéro de carte bancaire ou celui figurant sur votre carte Vitale.

Un prochain billet dévoilera les méthodes utilisées par les usurpateurs d’identité et les moyens de s’en protéger.