Pourquoi externaliser la destruction de vos documents ?

Quotidiennement, Confia intervient pour la destruction de documents, confidentiels ou non, dans des entreprises ou des administrations qui ont choisi ce mode opératoire.

Voici toutes les bonnes raisons à considérer et les fausses bonnes idées à abandonner pour la destruction de vos documents.

Détruire soi-même ses documents ?

Pourquoi effectivement, ne pas confier cette opération à vos salariés ? Chaque bureau étant doté d’un broyeur de papier, cette intervention peut se faire au fil de l’eau… Avec 10 000 feuilles de papier en moyenne qui passent entre les mains d’une personne employée à une tâche administrative, ce n’est pas moins d’un cinquantaine de feuilles qu’il faut détruire chaque jour.

Devis gratuit

Ne pensez-vous pas que vos employés seraient plus utiles à faire progresser votre entreprise plutôt qu’à détruire du papier ?

De plus, cette opération peut également engendrer des problèmes de fraudes. En faisant détruire vos documents confidentiels par vos employés, vous ne pouvez éviter des « ratages » et donc des papiers à teneur confidentielle qui, ne passant pas par le broyeur, se retrouvent dans la corbeille du papier à recycler et donc potentiellement exposés à une utilisation frauduleuse.

Protégez vos données sensibles

Vous pensez que les fuites de données sensibles ne sont qu’un leurre ? Une étude récente de 2015 effectuée par l’organisme Ponemon Institute montre que les fuites d’informations sensibles ont coûté 25% de plus aux entreprises en 2015.

destructeur de papier
Le destructeur de papiers confidentiels : la solution à oublier

La mise en place d’un service assuré par un professionnel pour la destruction de vos papiers et supports d’informations sensibles est plus que nécessaire pour ne pas faire partie du lot.

Sachez également que l’ancienne loi européenne sur la protection des données sensibles va être remplacée en 2018 par la Réglementation Générale sur la Protection des Données votée en avril 2016.

Cette loi précise que les entreprises et administrations doivent se prémunir de toutes fuites de données et impose la destruction systématique de celles-ci avant d’être jetées.