Après le recyclage : le papier du futur

Comme nous avons pu le voir au travers des nombreux billets postés ces derniers jours, le papier est utilisé depuis 2000 ans sous des formes variées et pour des applications diverses.

Aujourd’hui, concluons cette série d’articles en montant dans la machine temporelle. Allons voir ce que le papier nous réserve dans le futur.

De nouvelles applications

Aujourd’hui le papier fait partie de notre quotidien. Livres, journaux, listes de courses, affiches, tracts et beaucoup d’autres objets font appel au papier pour être fabriqués. Des études sont menées pour trouver de nouvelles fonctions au papier.

Devis gratuit

Après avoir travaillé sa transparence et sa flexibilité, le papier pourrait bien devenir le nouvel écran de votre téléphone portable. Plus léger et résistant à l’eau, ce  nouveau papier permettrait en plus de diminuer le poids actuel de nos mobiles.

Un papier intelligent

La révolution du papier pourrait également provenir des études concernant l’électronique imprimée. Celle-ci autoriserait par exemple au papier de contenir des applications pratiques comme votre Smartphone.

recyclage papier
Votre ancienne batterie de téléphone bientôt au musée ?

Votre journal en papier pourrait vous donner la météo sous forme de vidéo, ou déterminer par un simple contact si le poisson que vous achetez est bien frais.

Des prototypes de circuits imprimés utilisant des particules d’argent a déjà été mis au point par le CTP (Centre Technique du Papier).

Une batterie de téléphone en papier

Objet de science-fiction aujourd’hui, la batterie en papier pourrait bien faire son apparition d’ici quelques années. Une université américaine a réussi le tour de force d’intégrer des nanotubes en carbone qui permettent au papier de stocker de l’énergie.

Une encre spéciale revêt le papier qui est plongé d’abord dans un bain de lithium puis dans un autre contenant un liquide qui conduit l’électricité.

Ce procédé pourrait être décliné sur d’autres applications, comme les batteries de voiture.

Le papier semble donc avoir encore de beaux jours devant lui !